Monde

Coronavirus: l’Europe introduit de nouvelles restrictions, la Corée du Nord signale un premier cas

Dans le monde, dimanche, on comptait 16 millions de cas de Coronavirus. La Grande-Bretagne réintroduit une quarantaine de deux semaines pour les voyageurs en provenance d’Espagne; en Allemagne et en France, le nombre d’infections augmente à nouveau et en Corée du Nord, le premier cas de Covid-19 a été enregistré, importé par un ancien transfuge de Corée du Sud.

Le plus grand voyagiste britannique TUI a suspendu la vente de voyages organisés en Espagne continentale jusqu’au 9 août. Cela est dû au fait qu’une nouvelle flambée d’infection a été enregistrée en Espagne vendredi et plus de 900 nouveaux cas ont été signalés.

Dans au moins 30 des 52 provinces du pays, le nombre d’infections est en augmentation, selon le journal El Pais. Un mois après la levée des restrictions de quarantaine, il y a beaucoup plus de patients atteints de Coronavirus, en particulier à Barcelone, Saragosse et Madrid.

Le nombre de tests PCR positifs de la Covid-19 dans le pays en juin n’était que de 1%. En juillet il est passé à 2,6%, selon une étude publiée sur le portail Our World in Data.

Les autorités catalanes ont déjà annoncé la fermeture de toutes les discothèques et bars de la région pour les deux prochaines semaines. Barcelone a imposé des restrictions sur la visite des plages, annulé des événements culturels et sportifs et il est interdit aux personnes de se rassembler en groupe de plus de 10 personnes.

L’Andalousie a également introduit des restrictions sur le travail de la vie nocturne et dans de nombreuses provinces du pays, un régime de masque obligatoire a été réintroduit.

L’Europe est concernée

La situation en Espagne a suscité des inquiétudes dans d’autres pays européens. En plus de la Grande-Bretagne, la Norvège a introduit la quarantaine pour les visiteurs du pays et les autorités françaises ont conseillé aux citoyens de s’abstenir de visiter la Catalogne.

L’augmentation du nombre de personnes infectées par la Covid-19 cette semaine a commencé a augmenté dans de nombreux pays de l’UE. Cependant, la plupart des pays européens se sont jusqu’à présent abstenus de réintroduire des restrictions sévères, tout en maintenant ou en resserrant les règles d’entrée.

En France, samedi, il a été signalé que le nombre de nouvelles infections avait augmenté de 1000 personnes pour la deuxième journée consécutive – c’est-à-dire que le taux d’infection était revenu à celui qui avait été observé en mai, avant la levée de la quarantaine.

À cet égard, le premier ministre a annoncé les tests au point d’arrivée de tous les voyageurs en provenance de 16 pays à haut risque. En outre, les autorités françaises ont conseillé à leurs citoyens d’éviter de se rendre dans la région espagnole de Catalogne où une nouvelle épidémie a été constatée.

L’Allemagne a également connu une augmentation des nouveaux cas détectés vendredi et samedi de 815 et 781 respectivement, soit l’augmentation la plus significative depuis la mi-mai.

Selon le ministre allemand de la Santé, le pays pourrait exiger des tests obligatoires de Coronavirus pour tous les vacanciers revenant de pays à haut niveau d’infection, notamment les États-Unis et le Brésil, ainsi que de Turquie.

L’Autriche à partir de lundi resserre également les règles d’entrée pour les visiteurs en provenance de pays à situation épidémiologique défavorable: les visiteurs de 32 pays devront présenter un test PCR négatif du Coronavirus.

Le Conseil national de sécurité de Belgique a décidé de reporter l’introduction de la cinquième phase de levée des restrictions, ainsi que de resserrer le régime du masque en raison de l’augmentation du nombre de personnes infectées dans le pays.

Situation en Iran

L’Iran a confirmé dimanche que le nombre de nouveaux cas a augmenté de 2 333 et le nombre de décès de 216 au cours des dernières 24 heures; le nombre total de décès dus au Coronavirus a atteint 15,7 mille.

En avril, le pays a assoupli les quarantaines et a rouvert ses mosquées et ses centres commerciaux, mais les autorités restreignent à nouveau les événements publics et exhortent les gens à porter des masques dans les transports en commun et les lieux bondés.

Plus de décès aux États-Unis

Au cours des trois derniers jours, le nombre de nouvelles infections a augmenté de 280 000 personnes toutes les 24 heures. Environ un cas sur quatre dans ces statistiques mondiales se produit aux États-Unis. À l’hôpital du comté de Starr au Texas, les médecins ont mis en place une «commission de la mort» pour décider quelle personne malade sauver en premier.

Le premier cas en Corée du Nord

La Corée du Nord signale “le premier Coronavirus suspecté dans le pays”. Selon l’agence KCNA, la maladie a été détectée chez une personne qui a fui vers la Corée du Sud il y a trois ans et qui est retournée dans son pays d’origine la semaine dernière.

Kim Jong-un, a tenu une réunion d’urgence avec les membres de son cabinet à l’occasion et a introduit des mesures de quarantaine dans la ville frontalière de Kaesong.

La Corée du Nord a précédemment déclaré qu’elle n’avait aucun cas de la Covid-19, ce qui, selon les analystes, est peu probable.

KCNA a également rapporté que Kim Jong-un a ordonné une enquête sur la façon dont le transfuge a pu traverser la frontière fortement gardée, avertissant que les responsables seront punis sévèrement.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut