Société

Coronavirus : Quel impact sur l’environnement ?

Coronavirus : Quel impact sur l’environnement ?

L’expert en gestion de déchets, Hamdi Chebâane a averti contre les conséquences de la Covid-19 sur l’environnement, dans une déclaration publiée par l’agence TAP aujourd’hui 16 octobre 2020.

Il a expliqué que les  mesures sanitaires mises en place pour contrer la pandémie, ont provoqué des répercussions sur l’environnement,

En effet, l’expert estime que le nombre des masques à usage unique jetés chaque jour, est entre 5 et 6 millions de pièces.

La situation va devenir de plus en plus catastrophique, notamment, en milieu urbain, en l’absence d’un comportement civique et de solutions d’élimination convenable ou de recyclage.

En plus de ces moyens de protection à usage unique, les tunisiens achètent de plus en plus, d’autres dispositifs pour se protéger de ce redoutable virus, dont les gants en plastique et les lingettes.

Des produits qui doivent être jetés après quelques heures d’utilisation, dans les poubelles. « Pourtant, ils finissent sur les trottoirs ou dans les caniveaux, alors qu’ils peuvent être sources de contamination et de pollution », a-t-il souligné.

« Les ménages sont désormais, des producteurs de déchets de soins ou de la Covid-19, tout comme les établissements hospitaliers et les centres de confinement obligatoire. Ils sont appelés à procéder au tri des déchets à la source et à les isoler, dans un sac ou un contenant à part, pendant 12 à 24 heures pour éviter le risque de contamination », recommande Chebâane.

Les municipalités sont appelées, à leur tour, à doter les agents de la propreté, de tenues protectrices, de gants et de tout le matériel de prévention nécessaires.

Il faut aussi, que l’Agence Nationale de Gestion des Déchets (l’ANGED) et l’Agence nationale de protection de l’environnement (l’ANPE), durcissent le contrôle des sociétés autorisées à collecter et à gérer les déchets de soin, pour éviter qu’ils ne soient déversés dans le milieu naturel, en mettant en péril la vie des personnes.

Pour cela, les autorités devraient penser, dès aujourd’hui, à des sanctions contre les actes inciviques et aussi, à des dispositifs de collecte et d’élimination des ” déchets d’activités de soins à risque infectieux ” à l’hôpital comme auprès des centres de confinement ou encore des ménages.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut