Monde

Coronavirus – Russie – Fake News: jusqu’à cinq ans de prison

A l’instar de leurs confères tunisiens, les députés russes trouvent que les fake news représentent l’urgence nationale. En effet, les députés russes doivent adopter ce mardi 31 mars 2020, un projet de loi prévoyant des sanctions allant jusqu’à cinq ans de prison, pour la diffusion de fausses informations relatives au nouveau coronavirus.

Le texte prévoit qu’une personne reconnue coupable d’avoir partagé des informations «intentionnellement fausses» ayant entraîné la mort d’une personne ou ayant eu de graves conséquences, risquera une peine de cinq ans de prison et une amende de 2 millions de roubles (environ 70.000 dinars).

Le projet n’a pas oublié aussi de généraliser les sanctions puisqu’il prévoit d’infliger jusqu’à trois ans de détention et une amende de 1,5 million de roubles (environ 55.000 euros), la diffusion d’informations  portant atteinte à la santé d’autrui.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut