CPG-Gafsa: Des pertes de 400 millions de dinars en raison des sit-in répétés

Des directeurs généraux et centraux à la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) ont alerté sur le risque pour la compagnie de se trouver, dans trois mois, incapable de payer les salaires des quelque 5500 employés, entre cadres et agents, en raison de l’interruption de la vente du phosphate.

La compagnie a estimé à 400 millions de dinars, ses pertes pour l’année en cours, à cause de la multiplication des mouvements de protestation dans le bassin minier.

Ces responsables, ont affirmé, samedi 24 décembre 2011, lors d’une conférence de presse, en présence des représentants des médias nationaux et régionaux, que depuis quatre mois, les opérations de commercialisation du phosphate ont été totalement interrompues, sur le marchés local et à l’extérieur.

Une forte baisse de la production a été enregistrée durant les premiers mois de 2011, à cause des sit-in répétés.

Aussi, les activités de transport du phosphate vers les ports pour l’exportation ou vers les unités de production du Groupe chimique tunisien (GCT) pour la transformation ont-elles été, totalement, paralysées.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com