Politique

Création d’un “Front national pour la lutte contre l’agression sur la Libye”

Des partis et des organisations à vocation nationaliste et gauchiste, ainsi que plusieurs militants indépendants et intellectuels, ont annoncé la création d’un “Front national pour la lutte contre l’agression sur la Libye”.

Ils affirment, dans un premier communiqué rendu public mercredi, qu'”autant ils soutiennent les soulèvements des peuples pour la démocratie”, autant “ils se dressent contre l’occupation et l’inféodation auprès de ses chantres, qui ciblent l’unité nationale et les forces de la résistance”.

Les signataires du communiqué insistent sur la nécessité de faire le distinguo entre “les processus de liberté et de démocratie dans le monde arabe et les actes de trahison”, estimant que l’agression engagée, depuis le 19 mars, contre la Libye, intervient dans le dessein “de parachever le projet colonialiste visant à piller les richesses de la Oumma arabe et à ployer ses forces anticolonialistes”.

Ils appellent, d’autre part, à se dresser contre cette agression et “contre toute tentative d’occupation directe, soutenue par une presse arabe suspecte”, soulignant l’impératif d’être vigilant face aux manoeuvres menées par certains médias en vue de pousser les peuples arabes “à servir des agendas américains et de l’OTAN”.

Le communiqué a été signé par l’Union démocratique unioniste, le Mouvement populaire pour une démocratie directe, le Mouvement des unionistes libres, le Parti de l’unité populaire, les Unionistes arabes en Tunisie, la coalition démocratique, l’organisation de la jeunesse démocratique unioniste, en plus d’un grand nombre de militants dans les domaines politique et civil en Tunisie.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut