Damas reçoit le soutien militaire de l’Iran et renforce ses troupes à Homs

Le régime du président Bachar Al-Assad renforçait, lundi 20 février 2012, ses troupes dans la ville rebelle de Homs, cible de bombardements incessants depuis plus de deux semaines alors que, fait rare, deux navires iraniens ont accosté en vue de “former” la marine syrienne.

Dans la “capitale de la révolution”, visée par des bombardements pour le 16ème jour consécutif, des renforts de troupes sont arrivés dimanche, faisant craindre aux militants un assaut final contre les quartiers rebelles, notamment Baba Amr, un quartier où selon des militants la situation humanitaire est critique.

“Nous demandons qu’on nous permette de faire sortir les femmes et les enfants de Baba Amr” à nouveau la cible privilégiée de pilonnages, a déclaré un membre de la Commission générale de la révolution syrienne.

Principal allié du régime dans la région, Téhéran a envoyé deux navires de guerre pour “former” la marine syrienne, a annoncé la chaîne iranienne d’information en continu Irinn. C’est la deuxième fois que des navires de guerre iraniens pénètrent en Méditerranée depuis la révolution islamique de 1979. Ils sont arrivés dans le port de Tartous via le canal de Suez, contrôlé par les Égyptiens et qu’ils ont traversé samedi.

Source: AFP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut