Politique

D’après Le Monde, la famille Bouazizi vit un autre martyr

Dans son édition du jeudi 7 avril, le journal Le Monde, a fait paraître un long article de son envoyée spéciale en Tunisie, Isabelle Mandraud. La journaliste est allée à la rencontre de la famille de Mohamed Bouazizi,  du côté de La Marsa. Elle s’est également rendue à Sidi Bouzid afin de compléter son enquête.

Le Monde nous apprend que la famille de Mohamed Bouazizi ne peut plus vivre à Sidi Bouzid en raison de la jalousie de certains habitants et des suspicions d’enrichissement qu’elle subit. Elle déclare, à travers Leïla, la sœur de Mohamed Bouazizi, que la famille a reçu des journalistes du monde entier. Leïla ne se rappelle plus du nom de tous ceux qui ont défilé dans leur petite maison : Al Jazeera, Al Arabiya, France 24, Reuters, etc. Des “caravanes de remerciements” ont convergé vers Sidi Bouzid et des politiques tunisiens ou étrangers sont venus leur rendre visite. C’est à ce moment que les rumeurs auraient commencé à se développer. “Ils sont devenus riches, avec les dons de tout le monde”, accuse un habitant de Sidi Bouzid. “Ils ont vendu la charrette pour 160 000 dinars”, croit savoir la voisine.

La compassion a fait place à la rancœur.

“On ne s’attendait pas à tout ça, c’est une catastrophe”. déclare Leïla Bouazizi.

De plus, l’envoyée spéciale du Monde parle de la “gifle”. Elle pose d’ailleurs la question de savoir si la gifle la plus célèbre du monde arabe a été donnée. Les habitants de Sidi Bouzid n’en sont plus très sûrs et parlent d'”une bousculade” et que cela ne justifie pas le maintien en prison de Fadia Hamdi, sans jugement. Lors de l’altercation entre Mohamed Bouazizi et des agents municipaux, l’agent Fadia Hamdi aurait giflé le jeune homme de 26 ans. Sa sœur Leïla affirme qu’il y avait des témoins.

L’agent Fadia Hamdi serait-elle une victime de Ben Ali, s’interroge la journaliste du Monde ? Depuis, la policière est en prison et la population locale se mobilise en sa faveur. L’agent Hamdi aurait commencé, selon ses proches, une grève de la faim.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut