Politique

De nouveaux interdits-de-voyage…

TunisieNumerique ajoute des noms à sa première liste donnée dans son article concernant les interdits-de-voyage : Interdits-de-voyage contre des proches de Ben Ali.

TunisieNumerique a donc continué ses investigations et complète, comme prévu, la liste :

Hommes politiques

Habib Ammar, originaire de Sousse, ex-ministre d’Etat chargé de l’Intérieur puis des Communications. En 1999, il prend la tête du comité d’organisation des Jeux méditerranéens de Tunisi en 2001 et enfin la tête de la commission nationale chargée de préparer la seconde phase du Sommet mondial sur le société de l’information organisée à Tunis en 2005 ;

Iadh Ouederni, originaire de Ben Gardane, professeur à l’Institut supérieur de gestion (ISG), es-secrétaire permanent du Rassemblement constitutionnel démocratique dissous chargé des relations avec les organisations et les associations, conseiller principal auprès de l’ex-Président Ben Ali, ex-ministre de l’Education, ex-ministre-directeur de Cabinet présidentiel, membre du comité central et du bureau politique du RCD dissous ;

Mohamed Ali Ganzoui, originaire de Haïdra, ex-secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur et du Développement local chargé de la Sûreté nationale ;

Bechir Tekkari, originaire de Ksibet El Médiouni, avocat inscrit au Barreau de Tunis, ex-directeur général de l’enseignement supérieur, ex-premier Président du Tribunal administratif, ex-ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, ex-ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ;

Sadok Chaabane, ex-secrétaire permanent chargé des études au RCD, ex- secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, ex-conseiller principal auprès du Président déchu chargé des Affaires politiques, ex-secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé de la recherche scientifique, ex-conseiller principal auprès du Président de la République chargé des droits de l’Homme,  ex-ministre de la Justice, ex-ministre-conseiller auprès du président de la République chargé de l’Institut tunisien des études stratégiques (qu’il occupera 2 fois),  ex-ministre de l’Enseignement supérieur, de la Technologie et de la Recherche scientifique, ex-Président du Conseil économique et social ;

Oussama Romdhani, originaire de Metouia, ex-ministre de la Communication, ex-Directeur de l’ATCE ;

TunisieNumerique travaille encore pour complèter la liste…

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut