Décès de Lotfi Nakdh : Conclusion de l’autopsie: Mort naturelle

Le décès de Lotfi Nakdh, coordinateur de Nidaa Tounes à Tataouine, et secrétaire général de l’Union régionale de l’agriculture et de la pêche, est d’après les conclusions officielles de l’autopsie, de cause naturelle, en rapport avec un arrêt cardiaque.

L’autopsie affirme par ailleurs, que le cadavre de la victime ne porte aucune trace apparente de violence.

Ce résumé du rapport de l’autopsie a été révélé ce soir sur la Télévision privée Hannibal, au cours d’une émission en direct, par le porte parole du ministère de l’intérieur, khaled Tarrouche.

Mr Tarrouche a, d’un autre côté, assuré que les photos qui montraient une victime de violence filmée ce matin au service d’urgence de l’hôpital régional de Tataouine concernaient, en fait, une autre victime des violences.

Rappelons que les échauffourées de ce matin à Tataouine, avaient fait neuf blessés en plus du décès de Lotfi Nakdh.

Cette déclaration en direct est venue comme une perche inespérée pour Rafik Abdessalem, ministre des affaires étrangères et Samir Ben Amor conseiller à la présidence, qui étaient parmi les invités du plateau de l’émission, et elle leur a permis de contre attaquer leurs vis-à-vis du moment ; Issam Chebbi porte parole du parti républicain et Samir Cheffi secrétaire général adjoint de l’UGTT, qui réclamaient justice pour la victime.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut