Economie

Découverte majeure de pétrole par la Russie en Antarctique : les craintes britanniques s’intensifient

Découverte majeure de pétrole par la Russie en Antarctique : les craintes britanniques s’intensifient

Une découverte troublante

Le quotidien suisse Le Temps révèle une nouvelle qui suscite l’inquiétude non seulement au Royaume-Uni mais aussi au niveau occident.

La Russie a identifié d’importantes réserves de pétrole en Antarctique, spécifiquement dans les zones contrôlées par le Royaume-Uni.

Les réserves estimées atteindraient environ 511 milliards de barils, une quantité qui surpasse presque dix fois tout ce qui a été extrait de la mer du Nord au cours des cinquante dernières années.

Révélations et réactions

Ces informations ont été transmises à Moscou par des navires de recherche russes et discutées la semaine dernière devant le Comité d’audit environnemental du Parlement britannique.

Le Telegraph britannique a rapporté que les députés britanniques craignent que ces découvertes ne soient le prélude à l’exploitation de cette région préservée pour son pétrole.

Protection de l’Antarctique et présence russe accrue

La Convention de l’Antarctique de 1959 établit que la région doit être préservée pour des activités pacifiques et exemptes de conflits internationaux.

Malgré cela, Newsweek note que la Russie, aux côtés des États-Unis et de la Chine, a renforcé sa présence en Antarctique, établissant cinq stations de recherche depuis 1957.

Cette montée en puissance est officiellement justifiée par des objectifs scientifiques, selon les affirmations russes auprès des autorités britanniques.

Scepticisme et avertissements

Des experts expriment leur scepticisme quant à la véritable intention de la Russie, pointant du doigt le potentiel minier de la région.

Klaus Dodds, expert en géographie politique, met en garde contre l’interprétation possible des activités russes comme préparatoires à une future extraction des ressources.

Il insiste sur le fait que toute activité russe devrait être minutieusement examinée pour s’assurer qu’elle respecte les normes internationales.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut