Des instructions pour arrêter seul, le salafiste qui a outragé le drapeau

Des ordres ont été donnés aux forces de sécurité pour arrêter d’une manière professionnelle Yas­sine El Bdiri, le salafiste qui a outragé le drapeau national, a appris, samedi 31 mars 2012 TunisieNumerique de sources bien informées.

Ces ordres sont accompagnés, selon ces mêmes sources d’instructions strictes  pour que l’arrestation se fasse en douceur en évitant des confrontations directes avec les salafistes. Ainsi, le suspect doit être arrêté impérativement seul et non pas dans une mosquée ou en compagnie des ses camarades pour ne pas en faire un héros, indique-t-on de mêmes sources.

Le problème est que Yas­sine El Bdiri est toujours accompagné d’une quarantaine de salafistes qui veillent sur lui et il semblerait qu’ils ont pris conscience de cette stratégie des autorités et ne le quittent plus d’une semelle.

Cette situation risque de perdurer et faire éloigner la perspective de voir cet jeune homme qui a porté atteinte à un symbole du pays, rendre compte de ses actes.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut