Monde

Des militaires libyens des camps au conflit s’accordent sur l’ouverture des routes et la reprise des vols entre les villes

Des militaires libyens des camps au conflit s’accordent sur l’ouverture des routes et la reprise des vols entre les villes

Des officiers supérieurs de l’armée représentant le gouvernement d’accord national et l’armée nationale libyenne du maréchal Khalifa Haftar ont convenu mercredi, au bout de deux jours de pourparlers dans le cadre de la Commission militaire conjointe 5+5 sous les auspices de l’ONU, tenue à Genève,  de rouvrir les routes terrestres et la reprise des vols aériens entre les villes libyennes.

La représentante spéciale par intérim du Secrétaire général de l’ONU, Stephanie Williams a annoncé, dans un communiqué, que les membres des deux délégations se sont accordés à maintenir le calme qui prévaut actuellement sur les fronts dans le pays.

Ils ont décidé aussi de s’abstenir des discours de haines et d’incitation à la violence dans les médias notamment la télévision et les réseaux sociaux.

Les militaires libyens ont décidé de restructurer la garde des installations pétrolières chargée de sécuriser les sites de production et d’exportation en collaboration avec la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) pour assurer l’augmentation du flux du brut.

A rappeler que la Commission militaire conjointe 5+5 est issue du processus de la Conférence de Berlin, a repris lundi dernier ses rencontres avec la quatrième session de rencontres en vue de parvenir à un accord de pourparlers permanent en Libye.

Le Forum inclusif des pourparlers politique est prévu à partir du 9 novembre prochain, en Tunisie. Il sera chargé de nommer une nouvelle autorité exécutive et de fixer une nouvelle transition aboutissant à l’organisation d’élections générales en Libye.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut