Des précisions concernant l’acte de sabotage sur le gazoduc transtunisien

Une source du Ministère de l’Industrie et de la Technologie informe que la Société de Service du Gazoduc transtunisien (SERGAZ) qui est responsable de l’exploitation du gazoduc reliant l’Algérie à l’Italie via la Tunisie a enregistré dans la nuit du lundi 18 juillet courant aux environs de 19h deux déflagrations causées par des engins explosifs au niveau du gazoduc aux environs de la localité de Bent Jedidi (entre Bouficha et Zaghouan).

Comme TunuisieNumerique l’avait souligné dans son article précédent, ce gazoduc permet à la Tunisie d’assurer une partie de ses besoins en gaz naturel utilisé notamment pour la production d’électricité. Au cours des dernières semaines, le gazoduc a été l’objet de mouvements de pressions (sit-in et autres revendications sociales) au niveau des stations de compression de gaz de nature à compromettre aussi bien l’acheminement du gaz vers l’Italie que la fourniture d’électricité pour le marché local .

Selon les premiers éléments dont dispose la société SERGAZ qui a dépêché une équipe technique sur les lieux de l’incident, cet acte de sabotage n’a engendré ni des dégâts humains ni matériels significatifs.

Les services compétents du Ministère de l’Intérieur ont ouvert une enquête à ce sujet ainsi que le soulignait TunisieNumerique.

SERGAZ :

(شركة الخدمات لانبوب الغاز العابر للبلاد التونسية )

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut