Monde

Des scientifiques australiens découvrent un septième continent baptisé Zealandia

zealandia

Un groupe de scientifiques australiens vient de publier une étude très sérieuse sur l’existence d’un septième continent dans le « Geological Society of America’s Journal ».

En effet, ces scientifiques défendent la thèse que la Nouvelle-Zélande comme la Nouvelle-Calédonie sont les parties visibles d’un continent encore sous l’eau, et d’une superficie totale de 4.9 millions de km².  Cela veut dire que les territoires émergés ne représentent que 6% de la totalité du continent baptisé Zealandia.

« Une région de 4,9 millions de kilomètres carrés dans la région sud-ouest de l’océan Pacifique est faite d’une croûte continentale », notent les onze géologues dont neuf Néo-Zélandais, un Australien et un Français, du Service géologique de Nouvelle-Calédonie. « Son éloignement de l’Australie et son importante surface en font un continent, Zealandia, immergé à 94 %».

Toutefois, ce groupe de scientifiques n’est pas le premier à évoquer cette hypothèse, le chercheur Nick Mortimer travaille depuis déjà vingt ans sur le même sujet, multipliant les expéditions sous-marines et récoltant un maximum de données géologiques pouvant servir à soutenir sa thèse.

Mortimer assure que Zealandia possède toutes les caractéristiques d’un continent à l’instar de l’épaisseur de sa croûte terrestre, son activité volcanique, ses limites définies, du moins d’un point de vue scientifique.

Notons enfin que si ce postulat est reconnu par la communauté scientifique internationale, les manuels de géographie devraient l’inclure.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com