Vidéo:Direction de Dar Al Anouar-UGTT: Une complicité douteuse

Le Syndicat de Dar Al Anouar a organisé un sit-in d’une demi-heure, ce matin, devant le siège de la maison d’édition.

Un ensemble de journalistes et des militants syndicaux présents sur les lieux  ont scandé des slogans comme « Qui est derrière les adhésions au Syndicat sans l’avis des ses membres ?».

La foule a manifesté contre la conduite de la direction qui a entravé le travail syndical.

Selon Marouane Ben Salah, secrétaire général du Syndicat de Dar Al Anouar, ce sit-in est contre les dépassements  commis par la direction « La direction de Dar Al Anouar est entrain de vendre des adhésions syndicales pour les pro-administration. Cette pratique nuit à nos objectifs. L’administration veut étouffer le Syndicat et limoger des membres. On ne va pas rester bras croisés et ceci ne sera pas notre dernier sit-in et on pourra même lever le ton si nos revendications ne seront pas prises en considération » a-t-il affirmé.

Radhi Ben Hassine, de la Rencontre Syndicale démocratique et militante (l’opposition syndicale interne de l’UGTT créée en juillet 2010) a déclaré : « En effet, il y a une lutte interne au sein de l’UGTT, autour de la question de la démocratie et de la représentativité au sein de Dar Al Anwar.

La maison d’édition devrait faire son congrès annuel à l’UGTT, sauf que les membres des syndicats actuels ne sont pas reconnus par la direction. Cela pourrait être à l’origine d’un plan établi entre la direction et l’UGTT selon lequel cette dernière aurait vendu des adhésions aux pro-administration et que l’administration aurait acheté illégalement des adhésions falsifiées.

Tout cela dans le but de se débarrasser d’une partie du syndicat de Dar Al Anouar lors des prochaines élections pour que les votes puissent servir les intérêts de l’administration ».

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut