Monde

Liban : Restriction de retraits en dollars…les Libanais s’en prennent aux banques

Depuis des mois, le Liban est submergé par des affrontements entre le peuple et le gouvernement. Cette crise a dépassé le volet politique pour toucher le volet économique.

En effet, les banques libanaises n’autorisent plus qu’un retrait maximum de 100 dollars par personne ce qui a provoqué une crise financière. Cette crise a eu des répercussions négatives sur l’import-export et après deux mois du déclenchement de cette dernière, et après la démission du gouvernement de Hariri, le taux de la livre libanaise a chuté ce qui a obligé les banques à fermer leurs portes pendant plus qu’une semaine.

Pour cette raison, l’association des banques du Liban, a pris des mesures, notamment, l’interdiction de verser l’intégralité des salaires, de faire des retraits en dollars et a empêché les transferts à l’étranger, chose qui a aggravé les affrontements et a impacté les secteurs de l’éducation et de la santé. A cet effet, le ministre de la santé libanais a mis en garde contre l’effondrement du secteur en raison du manque de fonds pour importer les médicaments nécessaires au traitement.

De sa part le gouverneur de la banque centrale libanaise avait déclaré que les retraits bancaires seront uniquement en livre libanaise. Ces déclarations ont provoqué la colère des citoyens qui ont revendiqué leurs argents mais n’ont pu avoir que 200 Dollars.

Dans ce contexte, Saad Hariri avait déclaré que les affrontements devant la banque centrale ciblent Beyrouth, capitale économique du pays, soulignant qu’il n’acceptera d’être le “faux témoin de missions suspectes qui peuvent mener le pays à la ruine”.

A travers un tweet, il a indiqué qu’il “s’agit très franchement d’une attaque visant Beyrouth et son rôle de capitale et de centre économique”

Il a également affirmé qu’il refusait “de couvrir des actes condamnables” et a exhorté la justice à poursuivre les fauteurs de troubles, soulignant que l’armée se doit d’assumer ses responsabilités et réprimer tous ceux qui menacent la paix civile.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut