Affrontements entre individus armés et des unités de la garde nationale à Bir Ali Ben Khalifa à Sfax

Trois individus armés ont échangé, ce mercredi 1er  février 2012, des coups de feu  avec des éléments de la garde nationale dans la localité de Talab délégation de Bir Ali du gouvernorat de Sfax, annonce-t-on de sources sécuritaires.

Des sources ont indiqué à TunisieNumerique que cet échange de coups de feux est intervenu à la suite des soupçons du chauffeur d’un bus de passager en provenance de Tataouine qui a fait une halte à la localité de Talab pour débarquer les bagages d’un passager.Mais son attention a été attirée par le contenu de son sac.

Lorsqu’il il a demandé à la personne ce que contenait ce sac, il lui répondit que qu’il s’agit de cigarettes et autres produits ordinaires. Devant l’insistance du chauffeur , l’individu a sorti un  pistolet, menaçant le chauffeur avant de prendre la fuite avec son sac.

Il est monté  à bord d’une clio où se trouvait à bord 3 autres personnes, indique les mêmes sources qui ajoutent que la voiture semblait suivre le bus .

Après que les autorités sécuritaires aient été averties, des unités de la garde, de la police et de l’armée  sont parties à la recherche de la voiture qu’elles ont trouvé abandonnée à 10 km de là avec des fusils kalachnikovs à bord.

Les forces de sécurité ont également retrouvé, au cours de leur ratissage, une kalachnikov abandonnée dans les champs. En poussant leurs investigations, ils ont aperçu trois individus dont ils ont voulu contrôler leur identité mais ces individus ont usé de leurs fusils kalachnikov tirant sur les éléments de la sécurité, rapportent ces sources.

Les individus ont réussi à prendre la fuite alors qu’un militaire et un agent de la garde nationale ont été blessés.

Toutefois , ces sources ne savent pas si ces trois individus sont les mêmes que ceux du véhicule ou s’il s’agit d’autres personnes.

Les opérations de ratissage se poursuivent malgré l’inaccessibilité de la zone, les forces de l’ordre sont assistées par un hélicoptère et par des chiens policiers.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut