Egypte : Vers le limogeage des frères musulmans des postes clés dans la fonction publique

Un collectif d’avocats égyptiens a déposé une plainte auprès du tribunal administratif égyptien, pour exiger le limogeage de tous les frères musulmans qui occupent des postes clés dans la fonction publique.

Les plaignants estiment qu’au lendemain de la « Révolution » de janvier 2011, de nombreux membres de la confrérie classée en Egypte comme organisation terroriste, ont été injectés dans les postes de commandement dans toutes les administrations, pour opérer une main mise sur tous les rouages de l’Etat.

Les pétitionnaires considèrent que ces recrutements de 2011 ont été effectués de façon illégale, non conforme à la législation du travail et que le fait que les frères musulmans soient, à ce jour, à la tête d’importants départements de l’Etat est une aberration et risque de porter atteinte au pays et à son administration.

Le collectif d’avocats appelle à la promulgation d’une loi permettant le limogeage de tous les islamistes de la fonction publique.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com