Elections d’Istanbul – Erdogan : « Nous avons été poignardés dans le dos » !

Commentant la défaite de son candidat aux élections municipales d’Istanbul, malgré qu’il ait tout  tenté pour les refaire, suite une première victoire du candidat de l’opposition, le président turc, Erdogan a annoncé « nous avons été poignardés dans le dos ». En allusion à une trahison de la part de ses propres frères du parti AKP, en l’occurrence, l’ancien président Abdallah Güll et l’ancien chef du gouvernement, Ahmed Daoud Oglü.

Erdogan suspecte, en effet, ses lieutenants de l’avoir trahi lors de ces élections, car ils seraient sur le projet de création de leur propre parti.

Erdogan a poursuivi que le fait de perdre Istanbul ne voulait rien dire, puisque le parti est gagnant dans une majorité des villes et qu’il continue de travailler, contredisant ses récentes déclarations à propos de l’importance de la municipalité d’Istanbul, quand il a dit « si nous gagnons Istanbul, nous gagnons toute la Turquie et si nous perdons Istanbul, nous perdons toute la Turquie » !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut