Société

Ephéméride – Samedi 25 février 2012 : les manifestants islamistes s’opposent à la manifestation de l’UGTT 

Ephéméride – Samedi 25 février 2012 : les manifestants islamistes s’opposent à la manifestation de l’UGTT 

Samedi 25 février 2012, l’UGTT (Union générale des travailleurs tunisiens), entama une marche pacifique, devant aboutir devant le ministère de l’Intérieur, sur l’Avenue Bourguiba, en vue de protester contre les agressions dont ont fait l’objet dernièrement le siège de l’UGTT et quelques-unes de ses filières, notamment à Thala (incendie, jet de pierres, démolition des devantures en verre, etc.).

La centrale syndicale tenait les Nahdhaoui pour responsables de ces agressions survenues suite à la grève observée par les agents municipaux et la profanation du mausolée du leader Farhat Hached.

Quelques heures après cette marche de l’UGTT, une contre-manifestation avait investi à son tour l’Avenue Bourguiba. Les Nahdhaoui étaient présents criant leur soutien inconditionnel au gouvernement Jebali et exprimant leur hargne contre l’UGTT.

Alignés dans un face-à-face houleux, les manifestants des deux côtés étaient prêts à la confrontation. Les agents de l’ordre avaient eu, à temps, le réflexe de s’interposer mais étaient obligés de recourir aux bombes lacrymogènes pour disperser les deux manifestations.

Selon des observateurs, cet évènement marqua officiellement le début des contre-manifestations entamées par les partisans de la Troïka au pouvoir dès 2011. On en compte plusieurs organisées contre les manifestations des syndicalistes, des journalistes et autres franges  mécontentes de la société.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut