Monde

Erdogan furieux : L’OTAN a utilisé son portrait en guise de cible dans des séances de tir

Le portrait du président turc Erdogan a été utilisé par des soldats de l’OTAN en Norvège. La riposte de la Turquie a été immédiate, quand Erdogan a ordonné le retrait des troupes turques des manœuvres de l’OTAN, en cours.

Le chef de l’OTAN a du s’excuser et expliquer que ce qui s’était passé est une erreur personnelle, dont le responsable a été puni, précisant que la Turquie demeure un membre important de l’OTAN.

Commentaires

Haut