Monde

Espagne : Référendum en Catalogne : la police anti-émeute charge les votants et saisit les urnes

Alors que les Catalans s’apprêtaient à commencer à voter pour le référendum d’autodétermination, interdit par Madrid, des policiers se sont saisis des urnes, dans plusieurs bureaux de vote de la région.

La police nationale espagnole, la Guardia Civil, a saisi des urnes et des bulletins de vote destinés au référendum d’autodétermination de la Catalogne interdit par la justice, a annoncé ce dimanche le ministère de l’Intérieur à l’ouverture des bureaux de vote, à 9 heures, créant une situation confuse et tendue.

A Gérone, la police espagnole a également encerclé le bureau où devait voter le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, avant d’y pénétrer de force. Les policiers casqués ont d’abord formé un cordon autour du centre sportif de Gérone pour éloigner la foule, puis ont forcé l’entrée pour saisir le matériel de vote.

Le président catalan est tout de même parvenu à voter, malgré les mesures policières.

A Barcelone, la police a chargé des manifestants. Deux personnes ont été blessées dans les heurts.

La maire de Barcelone, Ada Colau, a réagi à la situation sur Twitter, s’insurgeant contre le fait que le Premier ministre, qu’elle qualifie de “lâche”, a “inondé la ville de policiers”.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut