A la une

En France, pays de la démocratie et de la liberté d’expression, on censure les comptes Twitter parodiant Sarkozy

En France, pays de la démocratie et de la liberté d’expression, on censure les comptes Twitter parodiant Sarkozy

Plusieurs sites électroniques de journaux français ont révélé, ce lundi 20 février 2012, que plusieurs comptes Twitter parodiant le président sortant Nicolas Sakozy ont été censurés.

Sous le titre “Facebook soutient-il Nicolas Sarkozy en campagne ?”, le Nouvel Observateurs a écrit que Twitter a supprimé ce week-end cinq comptes parodiques de Nicolas Sarkozy, soit quelques jours après l’arrivée en grande pompe du président-candidat sur le site de micro-blogging. De quoi susciter l’indignation sur le réseau où les internautes crient à la “censure” et créer une nouvelle polémique après les liens troubles avec Facebook, écrit ce journal.

De son côté, le journal l’Express  a souligné que «ce weekend, l’équipe web de Nicolas Sarkozy aurait fait le ménage dans les comptes Twitter qui caricaturaient le candidat UMP : @_NicolasSarkozy @mafranceforte, @fortefrance @DehorsSarkozy @SarkozyCaSuffit et @SarkozyCestFini ont ainsi été fermés ». Il s’agissait , poursuit le journal « pourtant de comptes clairement parodiques, ne laissant pas la place aux malentendus, l’accusation d’usurpation d’identité semble donc quelque peu exagérée ».

Par ailleurs, l’association Internet Sans Frontière a relayé l’information, et Rue89 a cherché des explications. De son côté, le site Kaboul.fr a rendu publique la lettre de Twitter motivant la clôture du compte @_NicolasSarkozy.

Pourtant les comptes parodiques d’autres candidats, eux, ne rencontrent pas de problèmes : @EfaCholy, @FrancoisHolland ou @Francois_Bayrou sont toujours en ligne.

Du coup, l’accusation de censure à sens unique n’est pas loin, a conclu ce journal.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut