Monde

France : VIDEO : Le policier qui a poignardé quatre de ces collègues se serait converti à l’Islam, il y a quelques mois

France : VIDEO : Le policier qui a poignardé quatre de ces collègues se serait converti à l’Islam, il y a quelques mois

Quatre fonctionnaires de la police nationale dont une femme ont été tués jeudi à coups de couteau de cuisine, à l’intérieur même de la préfecture de police de Paris, par un employé administratif relevant de la même préfecture, qui a été ensuite abattu par les forces de l’ordre. Une attaque inédite par un membre de la préfecture.

L’assaillant de 45 ans, tué dans la cour de la préfecture, travaillait à la Direction du renseignement de police (DRPP), au service informatique et souffrait d’un handicap. Le parquet antiterroriste n’a pas été saisi à ce stade et une enquête a été ouverte pour homicides volontaires, a indiqué sur place le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz.

Les enquêteurs explorent notamment la piste d’un conflit personnel, ont indiqué des sources concordantes.

Une perquisition était en cours à son domicile, a indiqué le procureur et sa femme a été placée en garde à vue, selon le parquet.

Il «n’avait jamais présenté de difficultés comportementales» ni «le moindre signe d’alerte», a déclaré le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, lors d’un point presse sur place.

A noter que, selon le média BFMTV, que l’homme se serait converti à l’Islam il y  un an et demi.

Le film du déroulement de l’attaque !

Muni d’un couteau de cuisine, cet homme a attaqué trois policiers de la DRPP, dans deux bureaux au premier étage du bâtiment, selon une source proche de l’enquête. Il s’en est ensuite pris, dans un escalier, à deux femmes: l’une employée à la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP), l’autre à la Direction des ressources humaines (DRH).

Il est ensuite passé par la cour du bâtiment. Là, un policier de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) lui a intimé l’ordre de lâcher son couteau: il finira par faire usage de son arme de service.

Touché à la tête, l’assaillant est tué. Le bilan est lourd: quatre personnes ont été tuées et au moins une autre a été conduite à l’hôpital, en situation d’«urgence absolue».

Jeudi après-midi, la préfecture a été placée sous haute sécurité: le périmètre a été bouclé et une dizaine de camions de pompiers étaient présents, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Le président Emmanuel Macron s’est rendu sur place, de même que son Premier ministre, Edouard Philippe.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut