Politique

Genève : La tunisienne Djemâa Chraiti recoit le Prix « Femme exilée, femme engagée » 2011

Djemâa Chraiti, fille de l’ancien syndicaliste Lazhar Chraiti, vient de recevoir le Prix « Femme exilée, femme engagée». Née en Tunisie, fonctionnaire et écrivaine, Djemâa Chraiti quitte son pays après la condamnation à mort de son père. En Suisse, elle assume notamment des responsabilités au sein d’Amnesty International auprès de l’ONU. Elle est également l’auteure de plusieurs romans, dont un sur les clandestins, et a créé plusieurs blogs.

Depuis 2001, plus d’une centaine de femmes ont obtenu cette distinction, peut-on lire dans un communiqué. Le Prix « Femme exilée, femme engagée » a été créé pour rendre hommage à des femmes de tous âges et nationalités que des circonstances souvent dramatiques ont conduites à s’exiler en Suisse. Leurs parcours en ont fait des modèles d’intégration et d’engagement.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com