Monde

Ghannouchi prédit un nouvel épisode du printemps arabe dans « certaines » monarchies du golfe

Le président du parti islamiste Ennahdha, Rached Ghannouchi, a annoncé, ce samedi, que l’onde de choc qui a fait suite à l’assassinat de Khashoggi par les agents saoudiens, au sein du consulat saoudien à Istanbul, est assimilable à celle qui a succédé à l’auto-immolation de Mohamed Bouazizi en 2010. Les conséquences de l’assassinat de Khashogji, pourraient être semblables à celles qui ont fait suite au geste désespéré de Bouazizi en Tunisie et dans une grande partie du monde arabe.

Ghannouchi a ajouté que nous vivons dans un monde où les pays et les puissances n’ont aucun poids devant la force de l’information et des réseaux sociaux qui ont contribué, très largement à la diffusion des réalités de certains régimes.

Il a assuré que désormais les peuples ne sont plus dupes et qu’ils ne peuvent plus cautionner les manigances et les marchés conclus dans les coulisses, entre les gouvernements, pour étouffer telle ou telle affaire. Il a pris pour preuve les réactions de sympathie et de soutien suscitées par le meurtre de Khashoggi, partout dans le monde, obligeant les puissances et les gouvernement à révéler les vérités de ce qui s’est passé, ajoutant que cet assassinat aura des répercussions  assimilables à celles qui ont suivi le suicide de Bouazizi qui a ébranlé la Tunisie pour s’étendre à une bonne partie du monde arabe.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com