Google espionnerait aussi les utilisateurs d’Internet Explorer

Une semaine après que le Wall Street Journal ait révélé que Google contournait des barrières de sécurité dans le navigateur Safari, on apprend que Google ferait de même pour pister les utilisateurs d’Internet Explorer.

Dans un billet de blogue publié lundi 20 février2012, Dean Hachamovitch, le vice-président responsable d’Internet Explorer, explique que lorsque son équipe et lui ont appris les pratiques de Google envers Safari, ils ont décidé de vérifier si de telles habitudes n’étaient pas en cours sur Internet Explorer.

Il semblerait qu’ils aient découvert que oui. Internet Explorer utilise la technologie P3P pour assurer que la vie privée de leurs utilisateurs soit respectée. Le protocole P3P permet de bloquer ou de permettre l’implantation de fichiers témoins (« cookies ») si le site promet de ne pas utiliser ce fichier pour pister l’utilisateur.

Selon Dean Hachamovitch, Google utiliserait une faille pour indiquer que ses fichiers témoins n’entrent pas dans une définition P3P. Plutôt que de promettre de ne pas pister le visiteur de la page, la politique inscrite dans le code de Google référent la machine à un site où un utilisateur pourrait en apprendre plus le fichier témoin à installer.

Source: Branchez-vous.com

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut