Gouverneur de Sfax : Dors M. Le Gouverneur … Dors !

Une petite visite à Sfax suffit pour mesurer l’énorme déception des habitants de Sfax. Et, il y a de quoi …

Aucune présence policière

Le correspondant de Tunisienumérique à Sfax témoigne de l’absence policière, du moins visible hier et aujourd’hui.

Une conduite dangereuse dans l’impunité absolue

La conséquence directe de l’absence policière se traduit par une anarchie totale dans la circulation : Aucun respect des feux de signalisation, des panneaux de signalisations, des voitures qui roulent en contre sens, des camions dans le centre-ville …

Autres conséquences : Agressivité, incivismes , etc. Bien que la ville soit toujours classée première dans les concours nationaux scolaires comme le baccalauréat.

Ce qui nourrit encore plus la perception de l’absence de l’état dans la deuxième grande ville de la Tunisie

Etalages anarchiques

Les nombreux cris d’alarme lancés par les sfaxiens restent inaudibles par les autorités dont le gouverneur. L’urgence de la situation et le danger de l’étalage anarchique généralisé sont en train d’être gérés par un autisme coupable du gouverneur.

Et tant pis pour l’économie locale ou les risques de santé d’origine alimentaire!

Coupure d’électricité et de l’eau la veille de l’Aid 

Plusieurs grands quartiers, à l’instar de Sidi Mansour ont connu des coupures d’électricité et d’eau ces derniers jours. Plusieurs routes ont été coupées par les habitants qui espèrent faire entendre leurs voix.

Cette situation a été gérée comme d’habitude par la passivité : C’est le problème de la Steg et la Sonede selon le gouverneur de Sfax.

Non monsieur le Gouverneur ! Votre rôle est de protéger les habitants et non de refiler la patate chaude et de vous protéger par les combines politiques !

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut