news

Grève des agents de l’ATTT: La partie syndicale appelle à une solution urgente et fondamentale

Mme Aïcha Nsiri, secrétaire générale du syndicat des agents du ministère du Transport à l’UGTT, a appelé le gouvernement de transition et le ministère du Transport “à trouver, le plus vite possible, une solution fondamentale et définitive à la grève observée, depuis 20 jours, par les agents et cadres de l’Agence Technique des Transports Terrestres (ATTT)”.

La grève a provoqué la colère de plusieurs citoyens qui se sont trouvés dans l’impossibilité de disposer des prestations des services requis auprès de bon nombre de centres relevant de l’ATTT.

Mme Nsiri a rappelé que les grévistes de l’ATTT réclament principalement une augmentation, de 1 dinar 450 millimes à 3 dinars, de la valeur des “tickets restaurant” et l’intégration de la prime de service au salaire de base.

Selon la responsable, la situation s’est aggravée car “le ministère du Transport n’a pas respecté ses engagements et n’a pas procédé à la concrétisation du procès verbal conclu en avril 2011”.

Mme Nsiri a exprimé son indignation quant à la “politique intimidatrice” adoptée par la direction et le recours du Président-directeur général actuel de l’ATTT à la menace de renvoyer environ 10 directeurs généraux régionaux.

Le syndicat de l’ATTT souhaite mettre fin à cette mésentente, a-t-elle dit, appelant les citoyens à être compréhensifs face à cette situation.

Le Syndicat des agents du ministère du Transport avait publié, lundi, un communiqué, à travers lequel, “il appelle les agents de l’ATTT à soutenir leurs représentants”.

De son côté, le PDG de l’ATTT, M. Slim Ben Zaïd, a indiqué que 14 directions régionales relevant de l’agence (Médenine, Tataouine, Kébili, Tozeur, Gafsa, Gabès, Sfax, Mahdia, Sidi Bouzid, Jendouba) ont repris, à partir de lundi, leurs activités (guichets et examens de permis de conduire).

A Béja, l’activité a repris au niveau des visites techniques et des examens théoriques et pratiques pour l’obtention des permis de conduire, a-t-il ajouté.

Pour les districts du Grand Tunis et du Sahel, M. Ben Zaïd a précisé que l’activité de l’ATTT n’a pas encore été reprise, soulignant que “le dialogue est ouvert et des efforts sont déployés pour dépasser les problèmes affrontés”.

Il a démenti les accusations qui lui sont adressées concernant les menaces de renvoi des directeurs généraux régionaux de l’ATTT. “Il s’agissait plutôt de correspondances adressées à ces directeurs leur appelant à rejoindre leurs postes de travail”, a-t-il précisé, affirmant qu'”aucun agent ni cadre n’a été renvoyé”.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut