news

Grève des médecins généralistes-audio-Mondher Ghozzi : “On a atteint un degré d’humiliation sans précédent “

Dans une correspondance, adressée ce jeudi 19 novembre 2020, au chef du gouvernement et aux ministres de l’Intérieur et de la Santé Publique, l’Union des Médecins Généralistes de la Santé Publique (UMGSP) a annoncé que ses adhérents exerçant dans diverses institutions hospitalières publiques du pays observeront une grève générale de 4 jours, du 1er au 4 décembre prochain.

Contacté par Tunisienumérique, le Secrétaire général du syndicat des médecins généralistes du secteur public, Mondher Ghozzi a fait savoir que cette grève intervient en signe de protestation contre la nonchalance des autorités de tutelle à l’égard des revendications des médecins généralistes de la fonction publique malgré leurs efforts.

Notre interlocuteur a indiqué que depuis le mois d’avril 2019, les médecins généralistes tentent de trouver une solution contre le Décret gouvernemental n° 2019-341 fixant le cadre général du régime des études et les conditions d’obtention des diplômes médicaux.

Selon M.Ghozzi, ce décret vise en apparence, à améliorer les conditions d’obtention des diplômes des études médicales mais sous-estime en réalité la valeur des médecins généralistes qui exercent.

Il a ajouté que le ministre de  la Santé, Fawzi Mahdi, a récemment déclaré que les médecins généralistes doivent suivre une formation et passer des examens afin qu’ils aient le même rang que les médecins de famille, précisant que cela est inacceptable puisque les médecins généralistes encadrent les médecins de famille. ” C’est inadmissible que les médecins de familles, encadrés par les médecins généralistes, deviennent par la suite leurs chefs” a-t-il martelé.

Dans cette optique, le syndicaliste a rappelé que l’Union des médecins généralistes avait tout essayé; elle a envoyé des correspondances, signé des pétitions, observé des grèves régionales, etc. En vain ! Il, dans ce sens, affirmé que lui et ses confrères sont arrivés à une impasse en ajoutant que l’ordre des médecins suit aussi la stratégie visant à se débarrasser des médecins généralistes.

Par ailleurs, M. Ghozzi s’est demandé pourquoi le ministère de la Santé veut que les médecins généralistes reprennent les cours ? ” Qu’est ce que cela veut dire ? on n’est pas au niveau ? On ne sait pas travailler? S’est-il interrogé en poursuivant que si le ministère veut se débarrasser des médecins généralistes qui exercent actuellement dans diverses institutions, il devra trouver une solution pour les citoyens !

Pour conclure, notre interlocuteur a affirmé que “les médecins généralistes ont atteint un degré d’humiliation sans précédent ”

Il convient de noter que la grève sera observée dans l’ensemble des services internes à l’exception des services de dialyse et de réanimation. Les consultations externes ainsi que l’ensemble des activités au sein des services Covid-19 sont concernées par cette grève générale.

L’Union des Médecins Généralistes a tout de même assuré qu’elle est disposée à entamer les négociations nécessaires avec les autorités afin de trouver des solutions.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut