Grève générale à Gafsa suite à la découverte de 1300 certificats falsifiés de blessés de la Révolution

Plusieurs secteurs sociaux-professionnels notamment  les commerces et la société régionale de transport public de Gafsa ont décidé d’observer, lundi 30 avril 2012, une grève générale, ont annoncé des sources de TunisieNumerique.

Cette grève générale intervient après 4 nuits successives de troubles au cours desquelles des jeunes de la région harcelaient le poste de police du gouvernorat avec des cocktails Molotov alors que les forces de l’ordre répliquaient avec des gaz lacrymogènes, ont précisé ces sources.

Ces incidents ont conduit à l’arrestation de plus de 100 personnes dans le cadre de ces incidents.

Ces événements sont intervenus à la suite de la déclaration du ministre de la santé Abdellatif Mekki devant l’Assemblée Constituante  dans laquelle il a indiqué que 1300 certificats de soins octroyés à des blessés de la Révolution sont falsifiés.

Ces documents auraient été délivrés par 3 médecins originaires de Gafsa et qui ont été arrêtés à Gorjani à Tunis.

En outre, comme on avait versé la première tranche de dédommagement aux blessés qui se sont avérés être faux, on leur a demandé de rembourser ces fonds versés.

C’est pour protester contre ces réclamations de remboursement que les jeunes se sont révoltés en s’en prenant aux forces de sécurité, indiquent ces sources.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut