Hamadi Jebali: «Les élections présidentielles et législatives avant fin juin 2013»

L’organisation des prochaines élections présidentielles et législatives ne devrait pas dépasser le cap du mois de juin 2013, annonce Hamadi Jebali, chef du gouvernement provisoire, dans une interview exclusive à paraître demain sur les colonnes du journal La Presse.

Cette échéance restera tributaire de l’achèvement de la rédaction du texte de la nouvelle Constitution par l’Assemblée Nationale Constituante, a-t-il affirmé.

Pour cela, Kamel Jendoubi, maintenu à la tête de l’ISIE (Instance supérieure indépendante des élections), sera appelé à engager rapidement une concertation avec toutes les parties concernées et, notamment, le gouvernement aussi bien sur la composition que sur le fond et la forme de cette instance, a affirmé Hamadi Jebali.

Il en va de même pour la composition de la HAICA (Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle) ainsi que pour l’Instance technique des études juridiques présidée par le Pr Yadh Ben Achour, a-t-il dit. Concernant le phénomène salafiste, le chef du gouvernement a indiqué que la Tunisie est un État de citoyenneté, un pays de modération où ne seront tolérées ni la contrainte, ni la violence, ni les armes. La question identitaire étant résolue, la loi s’appliquera à tous sans distinction aucune, a souligné  Jebali.

Sur le plan économique, à 100 jours près de l’accession au pouvoir de la Troïka , le chef du gouvernement annonce un programme assez ambitieux. Pour stimuler l’activité économique et répondre aux attentes des régions, au moins deux grands projets seront réalisés dans chaque gouvernorat. Pour promouvoir la lutte contre le chômage, un «Monsieur-Emploi» prendra en charge ce dossier dans chaque ministère, sans compter les programmes spécifiques qui seront mis en œuvre à court et à moyen terme.

Commentaires

Haut