Societe

Heurts entre policiers et marchands ambulants: Précisions du ministère de l’Intérieur

Au total 47 individus parmi les groupes de marchands ambulants qui ont caillassé lundi 03 juillet 2017, les forces de l’ordre qui les empêchaient d’installer leurs étals sur le trottoir , ont été arrêtés.

Ils ont été remis à la police judiciaire du district de la sécurité nationale  de la Médina de Tunis , a indiqué un communiqué du ministère de l’Intérieur qui précise que les investigations sont en cours pour prendre les dispositions juridiques nécessaires.

Rappelant les fait, le ministère de l’Intérieur , a indiqué qu’environ 300 individus parmi les marchands ambulants se sont rassemblés ce lundi matin au niveau de la rue Sidi Boumendil et sur la Place de la Kherba à Tunis, ont tenté d’installer de nouveau leurs étals mais en ont été empêchés.

Ils ont volontairement jeté des pierres et autres objets hétéroclites contre les agents des forces de l’ordre entraînant la blessure de deux policiers qui ont été évacués pour recevoir les soins alors que les vitrines de 3 véhicules de la police ont été cassés.

Les forces de l’ordre ont été contraints de faire usage de gaz lacrymogène pour disperser les assaillants, a précisé le communiqué.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut