Monde

Hosni Moubarak condamné pour “atteinte à l’économie nationale”

Le Président égyptien déchu a été condamné par le tribunal administratif à une amende de 23,5 millions d’euros pour avoir suspendu l’accès à Internet et aux téléphones mobiles durant les manifestations qui ont mené à sa chute le 11 février.

L’ancien Président Hosni Moubarak et deux autres anciens responsables égyptiens ont été condamnés samedi à une amende de 540 millions de livres égyptiennes (90,64 millions de dollars) pour avoir suspendu internet et le réseau de téléphonie mobile pendant les manifestations de janvier, a-t-on appris de source judiciaire.

Le tribunal administratif a condamné Moubarak à une amende de 200 millions de livres, l’ancien Premier ministre Ahmed Nazif à 40 millions de livres et l’ancien ministre de l’Intérieur Habib al Adly à 300 millions de livres pour atteinte à l’économie nationale, dit-on de même source.

Il s’agit du premier jugement rendu contre Moubarak depuis qu’il a été renversé, le 11 février.

Moubarak devra encore répondre d’accusations plus graves, notamment d’avoir ordonné de tuer des manifestants, crime passible de la peine de mort.

Sources : Reuters + france24.com

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut