Politique

Imed Ben Halima: “Saïed a été bouleversé par la volte-face de Mechichi”

Imed Ben Halima: “Saïed a été bouleversé par la volte-face de Mechichi”

Le président de la République, Kais Saïed a déclaré que certaines personnalités proposées au remaniement ministériel sont accusés de conflits d’intérêts et que ces derniers ne peuvent pas prêter serment.

Commentant la déclaration du président de la République, l’activiste politique Imed Ben Halima a déclaré que Kais Saïed a été contrarié par la volte-face du Chef du gouvernement, Hichem Mechichi.

Ben Halima a ajouté dans une interview accordée à Tunisienumérique le 25 janvier 2021, que Saïed a nommé Mechichi en tant que « son » chef de gouvernement, Mechichi a accepté au début, puis a changé de camp, choisissant l’alliance avec la Coalition Al Karama, Qalb Tounes et les frères musulmans.

Il a également estimé que Saïed cherchait une réaction d’une façon légale, notant qu’il s’opposait à 4 ministres poursuivis pour conflits d’intérêts et soupçons de corruption, à savoir les ministres de l’Emploi, de la Santé, des Sports, de l’Energie et des Mines.

Ben Halima a précisé que prêter serment est une condition essentielle pour remplir les pouvoirs de ministre et exercer ses fonctions.

Il a ajouté que Saïed a pris la place de la Cour Constitutionnelle et a profité de son absence pour interpréter la Constitution comme il le souhaitait sans être censuré, soulignant que le président de la République entendait perturber le remaniement ministériel.

Ben Halima a, en outre, considéré que le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi a échoué car il n’a pas réussi à choisir 12 ministres en 3 mois. Ceci confirme que les gouvernements sont formés sur la base de quotas et de butin et non en considération de l’intérêt de la nation.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut