Immigration clandestine: Le recours à l’ADN et aux empreintes digitales pour retrouver les Tunisiens disparus à l’étranger

«Sur un total d’environ 30 mille Tunisiens, ayant émigré clandestinement en Italie depuis le 14 janvier 2011, plus de deux cents personnes sont portées disparues» a fait savoir, vendredi 10 février 2012, Houcine Jaziri, secrétaire d’État chargé de l’Immigration et des Tunisiens à l’étranger.

Afin de pouvoir les retrouver et connaître l’identité des personnes décédées dont les dépouilles sont conservées dans des morgues en Italie, la commission technique chargée de l’émigration a demandé à leurs familles de lui fournir les analyses génétiques (ADN) qui seront ensuite envoyées avec les empreintes digitales des personnes concernées aux autorités italiennes, a précisé le secrétaire d’État.

Cette commission regroupe des représentants des ministères de la Justice, des Affaires étrangères, de l’Intérieur et de la Défense nationale et pilotée par le secrétariat d’État chargé de l’Immigration et des Tunisiens à l’étranger.

«Nous avons déjà entamé les procédures nécessaires, mais les familles doivent comprendre que cela va prendre du temps», a-t-il précisé.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut