A la une

Inauguration du nouveau siège du HCR Tunisie: De nouvelles perspectives pour les réfugiés et demandeurs d’asile

Inauguration du nouveau siège du HCR Tunisie: De nouvelles perspectives pour les réfugiés et demandeurs d’asile
Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

La question des réfugiés est une question complexe qui a marqué l’histoire de la Tunisie depuis 1951. On peut dire que notre chère pays a toujours été conscient de la nécessité d’appuyer le rôle historique  de la Tunisie en tant que pays ouvert à une humanité fuyant les guerres et la persécution.

C’est du moins ce qu’on peut relever de la cérémonie inaugurale du nouveau siège du Haut Commissariat des Nations Unies des Réfugiés (HCR), tenue hier, à Tunis et dans laquelle des représentants onusiens, des ambassadeurs de plusieurs pays frères et amis, des responsables de haut rang, ont été convié à ce grand événement.

Dans son allocution de bienvenue, la Représentante du HCR Hanan Hamdan a fait savoir que la Tunisie est le premier pays à avoir ratifié la convention internationale relative à la question des réfugiés.

Par la suite, elle a évoqué les principales étapes de l’établissement du HCR en Tunisie, en soulignant l’importance de fournir encore plus d’efforts pour lutter contre la contrebande et le trafic d’êtres humains.

Concernant l’intervention du ministre des Affaires étrangères, Othmen Jerandi, il a affirmé que ce nouveau siège ouvrira de nouvelles perspectives pour les réfugiés et demandeurs d’asile. Il permettra ainsi de leur venir en aide, a-t-il expliqué, en soulignant le fait que la prise en charge des personnes renvoyées sur les routes de l’exil est une question qui relève de l’effort international.

Othmen Jernadi a par ailleurs mis l’accent sur la nécessité traiter cette question et de favoriser une approche humaine et humanitaire.

Pour sa part, le représentant résidant des Nations Unies, Arnaud Peral a salué la position de la Tunisie dans sa politique d’accueil des migrants, réfugiés et demandeurs d’asile, tandis que plusieurs pays leur ont tourné le dos « Nous sommes à vos côtés, pour aider  la population tunisienne et les populations en situation de déplacement. »  ajoute-t-il.

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut