Societe

A l’initiative de la Tunisie: “Jeunes et risques sanitaires”, thème d’une séance spéciale à l’Assemblée mondiale de la Santé

En marge de la 64ème Assemblée mondiale de la santé qui se tient, actuellement, à Genève et à l’initiative de la Tunisie une séance spéciale consacrée au thème “Jeunes et risques sanitaires” a été organisée, vendredi, conjointement par l’OMS (Organisation mondiale de la santé), l’ONU-Sida et le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).

Mme Habiba Ezzahi Ben Romdhane, ministre de la Santé publique, a ouvert la séance en soulignant que “durant ces derniers mois, le monde a été témoin du rôle déterminant de la jeunesse dans les révoltes et les changements qui se sont produits en Tunisie et dans d’autres pays de la région.

Un engagement qui est venu exprimer, a-t-elle dit, la volonté de ces jeunes de se prendre en charge et d’envisager leur avenir en toute lucidité et conscience des enjeux et des défis. “Il importe donc, a-t-elle ajouté, de veiller à ce que les systèmes de santé répondent aux besoins réels des jeunes en associant les différents intervenants et acteurs agissants sur les déterminants de la santé des jeunes et les risques pour la santé”.

Le moment fort de cette séance a été l’intervention, par visioconférence à partir de Tunis, de trois jeunes étudiants tunisiens (Samia, Rania et Rami) qui ont fait part à l’assistance, dans un anglais irréprochable, de leur appréciation des risques sanitaires auxquels sont confrontés les jeunes en Tunisie.

En conclusion, Rami a tenu à préciser : “ne considérez pas les jeunes comme une partie du problème car ils sont la solution du problème surtout pour l’avenir”.

Notons qu’un projet de résolution relatif au thème : “Jeunes et risques sanitaires” proposé par la Tunisie a été présenté.

Il comporte, notamment une invitation aux Etats membres à élaborer une politique et des plans nationaux cohérents en définissant des indicateurs et des cibles spécifiques aux déterminants de santé des jeunes et en abordant la santé des jeunes sous un angle multisectoriel.

Dans ce projet de résolution un appel est lancé aux donateurs et aux institutions financières internationales pour soutenir les Etats membres dans leurs efforts et à l’OMS pour accorder la priorité à la santé des jeunes.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut