Societe

Institut National de la Statistique: Insuffisance au niveau du système de fonctionnement des services statistiques

Le processus d’élaboration statistique s’étale sur une chaîne de travaux d’ob­servation, de traitement et d’analyse des phénomènes étudiés. Toutes ces étapes sont indispensables pour l’aboutissement aux résultats appropriés. Il est impératif d’insister sur le bon déroulement de cette tâche et de veiller sur l’exécution minutieuse de tous les travaux qui incombent de façon à éviter les défaillances et mieux encadrer les enquêtes d’investigation pour garantir un ratissage du terrain parfait dont dépend la fiabilité des résultats.
L’Institut National de la Statistique (INS) est une entreprise nationale qui produit la quasi-totalité des données statistiques dans le pays. La Tunisie est considérée parmi les pays développés dans ce domaine, son expérience est sollicitée par la plupart des pays arabes et africains.
Les méthodes de calcul des statistiques sont inspirées des méthodes françaises avec l’adap­tation des particularités locales. Ces démarches sont parfaitement maîtrisées par les statisticiens tunisiens grâce à leur bonne formation acadé­mique et à la coopération étroite et permanente entre la Tunisie et les pays de l’Europe. La mise en place d’un système statistique qui date depuis peu de temps, géré par un Conseil national qui a pour mission d’assurer le suivi des différents travaux statistiques, génère en fait un dyna­misme supplémentaire dans le circuit de pro­duction des indicateurs statistiques.
En revanche, l’existence de quelques insuffi­sances au niveau du système de fonctionnement des services statistiques a été relevée comme la lenteur de production de l’information statistique, la carence des méthodes d’enquête telles que l’incompé­tence des agents de terrain et la faiblesse des structures de base de calcul statistique qui doi­vent être révisées pour s’adapter à l’évolution de la conjoncture de développement. Une at­mosphère tendue a sévi dans le pays depuis des années pour peser lourdement sur les volontés de création avec des intimidations voulues sur tous les plans moraux et pratiques. Il y a eu l’instauration d’une politique de censure et de filtrage dans tous les domaines de production, les pratiques illégales et destructives pour ca­moufler la réalité des choses et la crainte des perturbations sociales qui peut nuire à un système de gouvernance fragile et malhonnête monopo­lisé par deux tribus d’escrocs. Ce régime pourri a infecté tout le monde et n’a engendré que la haine, la nonchalance et l’indifférence. La confec­tion des indicateurs économiques et sociaux a été touchée comme toute autre activité nationale. L’assistance des composantes de ces indicateurs cache dans beaucoup de cas les faiblesses méthodologiques et les choix politiques orientés.

Nécessité d’une sensibilisation des individus à participer à toutes les opérations statistiques :

La révolution du peuple a permis d’enterrer en premier lieu les pratiques qui ont empêché un développement solide et efficace et en second lieu d’attiser la volonté de production et l’impul­sion des connaissances en toute liberté et eu­phorie de citoyenneté.
Par ailleurs, il faut tenter de faire mieux pour venir à bout de toutes les lacunes méthodiques et pragmatiques, en sensibilisant les individus à participer massivement et positivement à toutes les opérations statistiques nécessaires pour les études et le suivi dans tous les secteurs de production, car, avec des cou­vertures de collecte élevées et une information juste, il est possible de garantir des analyses correctes et  de dresser des estimations adéquates valables dans la quantification des agrégats économiques et utiles pour un avertissement précoce afin d’éviter tout dérapage social ou économique. L’exploitation maximale de l’information statis­tique disponible, la sensibilisation des partenaires, soit dans l’offre d’une information juste et transparente soit dans l’utilisation du produit statistique, peut servir à améliorer les moyens de calcul statistiques et à dissiper le doute qui peut nuire à cette relation.

La crédibilité du statisticien dépend de la façon de communiquer avec l’autre et du degré de vulgarisation des résultats du travail fait à chaque occasion, car une publication explicite et convaincant l’utilisateur peut allouer l’attention qu’il faut à ce travail. De nos jours, le Tunisien est ration­nel et cultivé, il gère ses affaires avec toute sécurité en essayant toujours de se doter des moyens les plus sûrs et efficaces.


Source : Le Quotidien

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com