Études

Intentions de vote aux législatives: 39,4% des Tunisiens ne savent pas pour qui voter

Intentions de vote aux législatives: 39,4% des Tunisiens ne savent pas pour qui voter

Tunisia Survey, spécialiste des enquêtes en ligne et des études digitales, vient de dévoiler les résultats de son sondage sur les intentions de vote des tunisiens.

Ce sondage est basé sur une enquête en ligne auto-administrée qui s’est déroulée du 21 décembre 2020 au 15 janvier 2021. Il a pour objectif de connaître les intentions de vote des tunisiens à travers une question principale : Si les élections législatives Tunisiennes se déroulaient demain, pour quel parti politique voteriez-vous ?

Cette question a été couplée avec les choix déclarés des répondants aux législatives de 2019.

Rappelons que la première vague, en Novembre 2020, a dévoilé une friabilité notable des bases électorales avec de fortes intentions de Churn.

L’étude de Tunisia Survey défini les ‘‘Churners’’ comme étant les électeurs qui ont choisi de changer de parti et de ne pas faire le même choix des élections législatives de 2019.

Pour cette deuxième vague, la taille de l’échantillon après épuration est de 1715 répondants.

Les principaux résultats de la vague 2 :

  • Intentions de vote :
  • 39,4% des répondants ne savent pas encore pour quel parti voter.
  • 23% voteront pour le PDL si les élections législatives se déroulaient demain
  • 9,4% voteront pour Ennahdha
  • 9,1%% ont l’intention de voter pour la Coalition Al Karama

Intention de Churn ou attrition :

  • 96,4% de ceux qui ont voté Qalb Tounes en 2019 ne revoteront pas pour lui.
  • 87,3% n’ont pas l’intention de renouveler leur choix de Tahya Tounes.
  • 74,5% ne revoteront pas pour le Courant Démocratique.
  • 48% des électeurs de Coalition Al Karama en 2019 ne voteront plus pour ce parti.

– Churner OUI mais vers quel parti ?

  • Pour les churners de Qalb Tounes, 60% ont l’intention de choisir le PDL.

  • 43,5% des churners de Tahya tounes ont l’intention de voter pour le PDL.

  • 58,3% des churners du Courant Démocratique ne savent pas pour qui voter.

  • 46,4% des électeurs partants d’Ennahda ont déclaré avoir l’intention de changer pour la Coalition Karama.

La vague 2 confirme la grande volatilité des électeurs des partis au pouvoir. L’attrition (Churn) la plus critique a été celle de Qalb Tounes, troisième bloc parlementaire à l’ARP avec 29 députés.

Qalb Tounes a été ébranlé récemment par l’arrestation de son président Nabil Karoui.

L’analyse complète peut être commandée sur www.tunisia-survey.com.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut