Monde

Irak : Plus de 40 morts dans les manifestations à Bagdad

La contestation antigouvernementale est repartie en Irak avec des violences qui ont fait plus de 40 morts, vendredi à Bagdad et dans le sud du pays, où les protestataires ont dirigé leur colère contre les institutions publiques, QG de partis et factions armées.

Début octobre déjà, plus de 150 personnes avaient été tuées en une semaine, quasiment toutes des manifestants  réclamaient « la chute du régime ».

Le mouvement s’était ensuite interrompu avant de reprendre jeudi soir sur l’emblématique place Tahrir de Bagdad.

Vendredi, les protestataires s’en sont pris à deux sièges de gouvernorat qu’ils ont incendiés dans le sud, avant d’attaquer des dizaines de QG de partis politiques et de factions armées.

Au moins la moitié des 42 manifestants tués sont morts étouffés dans ces incendies ou touchés mortellement par des balles lors d’attaques contre des groupes de la puissante coalition des paramilitaires du Hachd al-Chaabi, premier allié du gouvernement du Premier ministre, Adel Abdel Mahdi.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut