Italie : Le chef du gouvernement démissionne « écœuré » par son ministre de l’intérieur

Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte a démissionné mardi après-midi. Il n’a pas pu enrayer la crise gouvernementale déclenchée le 8 août par le chef de la Ligue, Matteo Salvini.

Giuseppe Conte a lancé une véritable charge contre son ministre de l’Intérieur, vice-président du Conseil et sénateur de la Ligue, Matteo Salvini. Il lui a reproché d’avoir provoqué une crise « pour suivre ses intérêts personnels » et ceux de son parti, par « pur opportunisme », « mettant ainsi en danger l’Italie sur le plan économique et au niveau de ses relations avec l’Europe ».

Puis il s’est adressé à lui en le tutoyant pour mieux le foudroyer :« Cher Matteo, tu me préoccupes, toi qui réclames les pleins pouvoirs », à l’instar d’un certain Mussolini en 1922. Et de conclure :« Je m’impose d’arrêter, maintenant, l’expérience de ce gouvernement et remettrai après le débat ma démission entre les mains du président de la République, Sergio Mattarella. »

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com