Societe

Jendouba : Une enfant de neuf ans meurt victime du froid et de la pauvreté

froid2

A Aouled Dhifallah, une zone rurale se situant à 38km de Ain Draham du gouvernorat de Jendouba, une famille a perdu sa fille à cause du froid et de la pauvreté.

En effet, selon Mosaïque FM, deux semaines en arrière, une fille en 5ème année primaire est tombée gravement malade à son retour de l’école et sa température s’est levée de manière anormale. Sa mère a tenté de la soigner en usant de méthodes traditionnelles sans succès. A cause de la pauvreté, son père n’a pas pu la transporter à temps à l’hôpital notamment à cause de ses moyens limités.

Par ailleurs, le père de la regrettée a indiqué qu’il est père de quatre enfants dont une lycéenne, vivant tous dans une cabane et ne pouvant faire face à la vague de froid qui a frappé la région. Ce dernier a indiqué que le délégué de sa région a effectué une visite lui promettant de l’aide, une aide qu’il attend toujours.

De son côté, le gouverneur de Jendouba est intervenu pour apporter quelques précisons. Il a indiqué que l’homme est chômeur et qu’il a tenté d’emprunter de l’argent afin de sauver sa fille, mais que la mort était plus rapide. Aussi, il a indiqué que R. l’écolière décédée, a subi récemment une opération chirurgicale et que sa santé était particulièrement fragile. Concernant les mesures, il a expliqué que la maison délabrée de la famille nécessiteuse a été ajouté à la liste des habitations qui bénéficieront de travaux dans le cadre du programme régional d’amélioration des habitations.

Notons enfin que face au froid, plusieurs familles des zones rurales du territoire tunisien et de Jendouba en particulier ne disposent pas du minimum.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut