Enseignement

Kasserine: un enseignant du primaire cause une blessure profonde à l’oreille d’un élève

Enfant-R

La violence au sein des institutions scolaires tunisiennes ne cesse d’augmenter, le bilan de quelques jours était plutôt lourd avec l’incendie criminel du lycée pilote de Gafsa causé par deux élèves, l’agression à la cuillère brûlante au sein d’un jardin d’enfant à Jebal Jeloud qui a défiguré le visage d’un enfant sans compter les dommages morales, la tentative d’incendier la salle d’informatique dans un lycée à Douz et l’agression verbale de son directeur par le frère d’un élève.

Hier, le 3 novembre, un nouvel incident vient s’ajouter à la liste, en effet, un élève de six ans au sein de l’école primaire de Gherdaq à Sbeïtla (Gouvernorat de Kasserine) a subi un coup violent de la part de son instituteur qui lui a causé une plaie dans l’oreille profonde de trois centimètre.

L’enfant a été soigné en toute urgence à l’hôpital régional de Kasserine et doit se reposer 18 jours ce qui l’empêcherait d’assister à des cours importants avant le début des examens prévus pour le 19 décembre.

Par ailleurs,  le père de l’enfant agressé a indiqué que ce même enseignant était habitué à user de violence contre son fils.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut