Khemaïs Kessila : « Ceci est une journée historique pour la Tunisie » !

Khemaïs Kessila, membre du bureau exécutif de Nidaa Tounes, a consenti ce mardi 29 janvier une interview exclusive à TunisieNumérique, à l’occasion de la signature de l’accord entre Nidaa Tounes, Al Joumhouri et Al Massar. Cet accord annonce la naissance, selon les termes de Khemais Kessila du front pour la Tunisie.

Notre interlocuteur n’hésite pas à qualifier cette journée d’historique, car dit-il, elle a vu la naissance de ce front, qui sera un front politique, mais aussi, et surtout, un front électoral regroupant les trois partis.

Front politique mais aussi électoral

L’accord signé ce matin, stipule, en effet, que les trois partis s’engagent à appréhender les prochaines élections, à tous les niveaux, avec des listes communes. Ils présenteront, de même, un candidat unique aux élections présidentielles.

Le front redonnera espoir au tunisien

De l’avis de Khémaïs Kessila, le peuple souffre, le peuple s’inquiète, sur son avenir, sur sa sécurité aussi, avec les menaces terroristes qui nous guettent. Il promet que le front pour la Tunisie répondra aux attentes des tunisiens et fera renaitre en eux l’espoir et la quiétude. La première revendication du front sera de pousser vers un dialogue national dans les plus brefs délais.

Le programme du parti, élaboré par 200 experts

Concernant le programme avenir du parti, Khémaïs Kessila a annoncé que le programme est fin prêt, grâce à pas moins de 200 experts dans tous les domaines qui ont planché dessus depuis une période déjà.

Ces experts font, dit-il, partie de Nidaa Tounes ou encore, des amis au parti.

Le programme sera annoncé au grand public, dès qu’il sera validé par les autres partis, surtout en ce qui concerne les modalités de sa mise en œuvre.

Mais il annonce d’ores et déjà, que la priorité des priorités de ce programme sera de répondre aux revendications sociales du tunisien.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut