L’UGTT met en garde contre l’ingérence qatarie et américaine en Tunisie

Plusieurs travailleurs et syndicalistes se sont rassemblés, samedi 14 janvier 2012, devant le siège de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), à l’appel de la centrale syndicale, pour célébrer le premier anniversaire de la révolution et par la même, exprimer leur refus de toute ingérence étrangère en Tunisie.

Les manifestants ont brandi des banderoles sur lesquelles il était inscrit: «Le peuple tunisien est libre, non à l’ingérence qatarie et américaine», «A quand une reconnaissance des martyrs du bassin minier», «Plus jamais peur».

Ils ont, également, scandé des slogans contre «la normalisation avec l’entité sioniste» et exigé un article dans la nouvelle constitution incriminant cette normalisation.

Houcine Abbassi, secrétaire général de l’UGTT a prononcé une allocution dans laquelle il a mis en garde contre toute ingérence étrangère dans les affaires du pays, soulignant que la Tunisie qui a déclenché l’avènement du printemps arabe, sait mener à bien sa politique économique et sociale en toute indépendance.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut