Monde

La belgique lève partiellement ses restrictions de voyage vers la Tunisie

 Le ministère des Affaires étrangères indique, dans une note, qu’il est désormais possible de se rendre en Tunisie en “observant la prudence recommandée”.

Le ministère  belge des Affaires étrangères a partiellement révisé ses restrictions de voyage vers la Tunisie. Dans une mise à jour de ses conseils aux voyageurs datant du 23 février, le département belge des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et de la Coopération au développement a recommandé la plus grande prudence à ses ressortissants qui se rendent en Tunisie. “A la condition d’observer la prudence recommandée, les voyageurs peuvent se rendre à Tunis sur l’axe côtier Mahdia-Monastir-Sousse-Hammamet-Nabeul-Tunis- Bizerte”, lisait-on jeudi.

Cependant, “les déplacements sont formellement déconseillés dans les zones frontières avec l’Algérie à l’ouest de l’axe Tabarka- Jendouba- Le Kef- Kasserine-Gafsa-Tozeur, et dans les zones frontalières avec la Libye au sud de l’axe Tozeur-Kébili-Matmata-Médenine-Zarsis”.

“Les voyages non-essentiels sont également déconseillés sur le restant du territoire tunisien”, précise le MAE belge.

Le ministère qualifie la menace terroriste de “très élevée” et juge la probabilité de surgissement “d’un  évènement sécuritaire de nature terroriste très élevée”. “Les risques liés aux activités des réseaux terroristes djihadistes persistent, notamment en raison du retour en Tunisie d’anciens combattants de Daech“, note le MAE belge rappelant, par ailleurs, que l’état d’urgence a été prorogé jusqu’au 17 mai 2017.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com