Economie

La Chine construira un gigafactory de 1,3 Milliard de dollars pour batteries électriques au Maroc

La Chine construira un gigafactory de 1,3 Milliard de dollars pour batteries électriques au Maroc

Le Maroc franchit une étape majeure dans le secteur des véhicules électriques avec l’annonce de la construction de son premier gigafactory de batteries pour voitures électriques. Cette initiative, portée par la société chinoise Gotion High-Tech, représente un investissement colossal de 12,8 milliards de dirhams (1,3 milliard de dollars).

Un Investissement stratégique pour l’avenir

Le projet a été officialisé par le gouvernement marocain et Gotion High-Tech dans un accord signé récemment. Le communiqué du bureau du Premier ministre a révélé que l’usine aura une capacité initiale de 20 gigawatts-heure (GWh) pour les batteries. Cette capacité pourrait être augmentée à 100 GWh, avec un investissement potentiel atteignant 6,5 milliards de dollars.

Atouts du Maroc pour l’industrie des véhicules électriques

Le Maroc présente plusieurs avantages stratégiques pour les entreprises chinoises et autres acteurs du secteur des véhicules électriques. Sa proximité géographique avec l’Europe, les accords de libre-échange avec l’Union européenne et les États-Unis, ainsi que son secteur automobile en pleine expansion, en font une destination privilégiée pour les investissements dans les technologies de batteries.

Multiplication des investissements chinois

En mai dernier, deux autres entreprises chinoises, Haileang et Xinzom, ont annoncé des projets pour établir des usines près de Tanger. Ces usines produiront respectivement du cuivre et des anodes, des composants essentiels pour les batteries des voitures électriques.

Un mois auparavant, la société chinoise BTR New Material Group a obtenu une approbation préliminaire pour construire une usine de cathodes près de Tanger. CNG Advance Material prévoit également de construire une usine de cathodes à Jorf Lasfar, à 100 kilomètres au sud de Casablanca.

Un secteur automobile en pleine expansion

Le secteur automobile est un pilier de l’économie marocaine, avec des exportations atteignant 14 milliards de dollars en 2023, soit une augmentation de 27 % par rapport à l’année précédente.

Le Maroc abrite les usines de constructeurs automobiles tels que Stellantis et Renault, qui ont une capacité de production annuelle combinée de 700 000 véhicules, soutenue par un réseau de fournisseurs locaux bien établi.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut