Politique

La commission de protection de l’indépendance du Tribunal Administratif s’indigne

La commission de protection de l’indépendance du Tribunal Administratif a annoncé, lundi 12 septembre, avoir saisi le Président de la République par intérim de l’existence d’un vide au poste de premier président du Tribunal Administratif “étant donné qu’aucun arrêté n’a été émis pour mettre fin aux fonctions du magistrat Ghazi Jribi et pour le remplacer”.

En vertu des textes organisant le Tribunal Administratif, et pour garantir la bonne marche de cette institution, il a été décidé de désigner le vice-premier président Habib Jaballah administrateur judiciaire du Tribunal dans l’attente de la nomination d’un premier président, indique un communiqué de la commission. Cette nomination devrait intervenir suite à une réunion d’urgence du Conseil supérieur du Tribunal Administratif “pour examiner la situation et prendre les mesures jugées adéquates”.

La commission avait prévenu, samedi, contre les dangers de la négligence des revendications des magistrats et agents du Tribunal Administratif et leurs répercussions sur la bonne marche de la justice.

En signe de protestation contre le “limogeage” du magistrat Ghazi Jribi, le juge Ahmed Souab a suspendu sa participation à la commission de saisie, et les juges Chouikha Bousokaya et Mohamed Ayari à la commission d’établissement des faits sur les malversations et la corruption.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com