news

La diplomatie tunisienne à l’ère Saïed : Maladresse du débutant ou choix délibéré ?

La diplomatie tunisienne à l’ère Saïed : Maladresse du débutant ou choix délibéré ?

Il est désormais acquis que les choix diplomatiques du président tunisien, Kaïs Saïed, ne vont en aucune manière dans le sens de l’intérêt de la Tunisie et des tunisiens.

En effet, abstraction faite des autres couacs de Carthage, aussi bien avec l’Algérie qu’envers d’autres alliés traditionnels et historiques de la Tunisie, la position de Kaïs Saïed par rapport au dossier brûlant de la Libye est, le moins que l’on puisse dire, catastrophique et témoigne d’une immaturité politique. Elle laisse craindre que le président soit fait entouré par les mauvaises personnes, en termes de conseillers diplomatiques.

Son renfermement sur son petit entourage de débutants risque d’aggraver encore plus la situation et de faire entrer le pays dans une spirale d’isolement international et de choix stratégiques contraires, non  seulement aux intérêts du pays, mais aussi à toute logique diplomatique sur le plan international.

Ainsi, en à peine deux mois, les nouveaux locataires de Carthage, au nom d’on ne sait quelle sombre doctrine, ont commencé à détruire tout ce que le pays a construit durant des décennies, en matière de relations internationales et de positionnement sur la scène mondiale. En quelques semaines, la Tunisie est en train de perdre son image de pays neutre et sensé qui forçait le respect des grands de ce monde.

Saïed et ses éminents conseillers ont réussi l’exploit de faire tous les mauvais choix qui se sont présentés à eux. Il est plus que temps qu’ils se ressaisissent et qu’ils redressent la barre. Il n’y a aucun mal à avouer son incompréhension de la politique internationale et des méandres de la géostratégie qui gère la politique mondiale et de se faire entourer par des conseillers experts qui s’occuperont, chacun, des relations de la Tunisie avec une région du monde.

La question n’est pas celle d’un simple choix ou de soi-disant principes, mais il y va de l’intérêts du pays et des citoyens. Des intérêts sous-tendus par des relations économiques et commerciales ainsi  que politiques et sécuritaires avec les pays et les régions qui sont les plus à même d’aider la Tunisie.

Pour revenir à la dernière maladresse de Kaïs Saïed sur le plan diplomatique, elle a consisté en l’invitation du président turc, Erdogan, et la conclusion d’on ne sait quels accords avec lui. Qu’on n’essaie pas de faire avaler au tunisien la couleuvre de la visite « inopinée », car en termes d’us et coutumes des relations internationales et des visites d’Etat, il n’y a pas de d’arrivée inopinée qui tienne. Dans cette visite le choix et la position de Kaïs Saïed ont été doublement erronés.

D’abord, sur le plan mondial, l’option de soutenir Erdogan en s’alignant sur ses positions était irresponsable, au moment  où il s’est mis sur le dos la quasi-totalité de la communauté internationale et où il ne s’est préservé aucun allié. Même son “ami” Trump lui a tourné le dos et commence à lui débiter sanction sur sanction.

Ensuite,  au niveau du dossier libyen, le choix de s’aligner du côté de la partie perdante du conflit, est une autre maladresse, qui témoigne d’une de deux éventualités : Soit Saïed et ses conseillers ne saisissent pas le sens des faits et des événements, qui versent tous dans le sens d’une déroute annoncée des islamistes de Fayez Sarraj. Soit  qu’il est en train de se soumettre aux choix dictés par les représentants de la confrérie nahdhaouie de Tunis.

Dans les deux cas, on s’imagine mal que les tunisiens puissent accepter plus d’impairs de la part de quelqu’un qui parle en leur nom, sur la scène internationale. Il va donc falloir faire attention et essayer de remettre ses pendules à l’heure. Il faudra aussi savoir se faire entourer de gens sensés et de diplomates chevronnés, pour éviter de se trouver isolés du reste du monde en quelques mois à peine !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut